La semaine sur les marchés

La semaine en bref, quels éléments ont impacté les marchés ?

Chaque semaine, retrouvez dans cette rubrique l’actualité financière et l’actualité des marchés

La semaine sur les marchés : du 09 au 13 septembre 2019

Lundi 9 septembre 2019

A trois jours d’une réunion de la BCE qui pourrait s’avérer décisive, le Cac 40 a joué la prudence et a oscillé autour de l’équilibre durant toute la séance de lundi et termine en légère baisse.

CAC 40 : -0,27% / S&P 500 : -0,01% / Nikkei 225 : +0,56%

Source : Investir

Mardi 10 septembre

Rien n’a fait réagir les opérateurs boursiers ce mardi, tant ils sont obnubilés par la décision de politique
monétaire de la Banque centrale européenne. En attendant, que s’est il passé en Bourse ce mardi ?
1/ De l’autre côté du Rhin, le gouvernement allemand envisage de créer de nouveaux organismes publics
destinés à emprunter pour investir et soutenir l’économie.
2/ Au Royaume Uni, le premier ministre Boris Johnson a subi un nouveau revers… Les députés ont refusé
que les électeurs soient appelés aux urnes le 15 octobre. Pour ne rien arranger au sort de BoJo , la reine
Elizabeth a promulgué lundi la loi obligeant le locataire du 10 Downing Street à solliciter auprès de
Bruxelles un report de trois mois de la date du Brexit , soit à fin janvier 2020 si aucun accord n’est trouvé
avant le 19 octobre.
3/ Enfin, les statistiques d’inflation en Chine montrent une forte hausse des prix de la viande de porc, en
raison de la peste porcine qui décime des cheptels entiers. Cela pourrait peser sur le pouvoir d’achat des
consommateurs.

CAC 40 : +0,08% / S&P 500 : +0,03% / Nikkei 225 : +0,35%

Source : Investir

Mercredi 11 septembre 2019

Pékin a présenté ce matin une liste de 16 types de produits américains qui seront exemptés de droits de
douane supplémentaires en signe de bonne volonté à l’approche d’une rencontre entre responsables de
second rang qui doit se dérouler dans quelques jours à Washington.

CAC 40 :+0,44% / S&P 500 : +0,72% / Nikkei 225 : +0,96%

Source : Investir

Jeudi 12 septembre 2019

Les investisseurs ont accueilli plutôt favorablement l’annonce par la Banque centrale européenne (BCE) de
nouvelles mesures de soutien à l’économie de la zone euro, parmi lesquelles la baisse de l’un de ses trois
taux directeurs et la relance de ses achats d’obligations.
Le principal facteur de soutien des actions a cependant été l’annonce par Donald Trump du report de deux semaines de l’augmentation des taxes douanières sur 250 milliards de dollars de produits chinois importés aux Etats Unis, perçue comme un geste encourageant avant les négociations commerciales des prochaines semaines entre les deux pays.

CAC 40 : +0,44% / S&P 500 : +0,29% / Nikkei 225 : +0,75%

Source : Reuters

Vendredi 13 septembre 2019

Les investisseurs marquent une pause après avoir été encouragés par des gestes de bonne volonté dans
les relations sino américaines et la confirmation du soutien des banques centrales à l’économie.

CAC 40 : +0,22% / S&P 500 : -0,07% / Nikkei 225 : +1,05%

Source : Zone Bourse / AWP / AFP

Performance depuis le début d’année

+21,89%

CAC 40 dividendes bruts réinvestis

Source : Investir, données arrêtées au 16/09/2019 17h40

La performance des indices boursiers est indiquée hors dividende. Ce document est établi par Aviva Vie à des fins d’information. Il contient des éléments d’information et des données chiffrées considérés comme fondés ou exacts au jour de leur établissement. Concernant les éléments provenant de sources d’information publiques, leur exactitude ne saurait être garantie. Document non contractuel à jour au 16/09/2019.

Investissement durable

Adaptation au changement climatique

Investir 1 800 milliards de dollars et en gagner 7 000. La Commission mondiale sur l’adaptation, créée en octobre 2018 par Bill Gates, publie son premier rapport sur l’urgence de l’adaptation au changement climatique. Elle estime qu’investir 1 800 milliards de dollars dans cinq actions prioritaires permettrait d’engendrer plus de 7 000 milliards de bénéfices nets. Voici les 5 actions prioritaires : Systèmes d’alerte précoce, amélioration des pratiques agricoles en zone aride, infrastructures résilientes, protection de la mangrove, gestion plus résiliente des ressources en eau.

Le rapport rappelle en effet que si rien n’est fait, la croissance des rendements agricoles mondiaux pourrait chuter de 30 % d’ici à 2050. Cinq milliards de personnes pourraient manquer d’eau au moins un mois par an. Des centaines de millions de personnes devront quitter leur foyer à cause de la montée des eaux.

Source : Novethic



À voir également


26sept.

Soirée Afer

S'inscrire
10oct.

Soirée Afer

S'inscrire
05nov.

Soirée Afer