L’assurance vie est-elle un bon placement ?

L’assurance vie est depuis de nombreuses années le placement préféré des Français. Elle est souple et permet donc de répondre à différents objectifs patrimoniaux.

Valoriser une épargne régulière ou un capital

Une des explications du succès de l’assurance vie est sa capacité à pouvoir correspondre parfaitement aux différents besoins patrimoniaux qu’un épargnant peut avoir au cours de sa vie. D’abord, pouvoir effectuer sans contraintes, à son rythme, des versements. Ensuite pouvoir investir son épargne sur les supports de son choix. Enfin, pouvoir en disposer à tout moment (et non passés les 8 ans du contrat comme on a encore tendance à le croire…). Par rapport à d’autres placements comme le Plan épargne logement (PEL) ou le Plan épargne retraite populaire (PERP), l’épargne est en effet accessible en permanence et sans pénalité. Mieux : les rachats partiels en assurance vie n’entrainent pas la clôture du contrat.

Préparer sa retraite pour bénéficier de conditions fiscales optimales

L’assurance vie permet aussi de se constituer une épargne retraite : avec elle, c’est unique, chaque épargnant peut s’organiser comme il le souhaite pour se constituer un capital ou des revenus complémentaires, notamment au moment de sa retraite. Par rapport au Plan épargne retraite populaire (PERP), dont la finalité est de garantir à son souscripteur des revenus sous forme de rente viagère, l’avantage de l’assurance vie est évident : la sortie en rente viagère est une option, pas une obligation. Mieux : lorsque le contrat a plus de 8 ans et lorsque la part des intérêts s’inscrit parfaitement dans l’abattement annuel prévu par la réglementation, les rachats partiels en assurance vie sont soumis aux prélèvements sociaux mais totalement exonérés d’impôt, tandis que les rentes issues d’un PERP sont imposables dans les mêmes conditions que les pensions de retraite issues des régimes obligatoires.

 

Transmettre un capital décès hors succession

Un des grands avantages de l’assurance vie est de pouvoir organiser et optimiser la transmission de son patrimoine de façon extrêmement souple, puisque ce placement permet de s’exonérer, dans certaines limites, des règles civiles et fiscales applicables à la succession. Dans le paysage actuel des placements, cet atout est exceptionnel et unique. Il peut ainsi être mis à profit pour avantager plus encore son conjoint. Il peut également être mis à profit pour transmettre dans des conditions fiscales optimales un capital à des parents éloignés (neveu, nièce…) ou à des tiers : au moment de cette transmission, ils bénéficient d’une fiscalité avantageuse par rapport aux droits de succession très élevés qu’ils auraient eu à payer si cette même somme leur avait été attribuée par testament par exemple.

Le + Afer

Ses qualités intrinsèques et les rendements réguliers de son fonds en euros ont permis au contrat collectif d’assurance vie multisupport Afer de devenir une référence du marché de l’assurance vie et de l’épargne retraite.

Quel est votre projet ?



À voir également


Actualités - 20 novembre 2019

Retour sur la Soirée Afer d’Orléans

Actualités - 13 novembre 2019

La gestion de votre adhésion

10déc.

Soirée Afer

S'inscrire