Label Relance

L’Afer s’engage pleinement à soutenir l’économie française et est signataire de l’Accord de Place du 19 octobre 2020 pour la création du Label Relance 

5 points clés pour décrypter le Label Relance

Forte de son soutien aux PME et à l’emploi initié dès 2015,  l’Afer s’est tout naturellement mobilisée aux côtés du gouvernement pour soutenir le plan de relance consécutif à la crise sanitaire et financière.

1. Le Label Relance a pour ambition de soutenir l’économie française

Pour relancer l’économie à la suite de la crise sanitaire, le gouvernement a lancé un dispositif inédit de 100 milliards d’euros intitulé France Relance.
C’est dans ce contexte que le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance a créé un label spécifique : le Label Relance.
Lancé le 19 octobre 2020, il a pour ambition d’orienter l’épargne des français vers des placements qui contribuent au financement des entreprises françaises, en particulier les petites et moyennes entreprises (PME) et les entreprises de taille intermédiaire (ETI). A terme, le Label Relance devrait générer entre 10 et 20 milliards d’euros de quasi-fonds propres.

 

2. Le label Relance permet aux épargnants de donner du sens à leur épargne

Avec ce label, les épargnants peuvent désormais facilement identifier les placements collectifs qui répondent au besoin de financement des entreprises françaises, cotées ou non. En effet, chaque fonds labellisé doit investir au minimum 30 % de de son actif dans des entreprises dont le siège social est en France et au moins 10% de son actif dans des PME/ETI.
En choisissant un fonds du Label Relance, chaque épargnant à l’opportunité de participer pleinement à la reprise économique.

 

3. Le Label Relance est activement soutenu par les associations d’épargnants et les associations financières

L’Afer fait partie des 8 signataires de l’Accord de Place pour la création du Label Relance, qui s’inscrit dans la droite lignée de son engagement en faveur des PME et de l’emploi. L’Association participera au comité de suivi du Label Relance et prendra une part active aux actions de pédagogie qui y sont associées.

 

 

4. Le Label relance s’enrichit régulièrement de nouveaux fonds labellisés

Au 15 décembre 2020, plus de 100 fonds étaient déjà labellisés. La liste actualisée est disponible sur le site du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance.
Le label est attribué pour une durée de 4 ans et peut être octroyé jusqu’au 31 décembre 2022.
Chaque fonds labellisé doit investir au moins 30% de son actif dans des entreprises dont le siège social est en France  et au moins 10% de son actif dans des PME/ETI françaises.

 

5. Les fonds labellisés sont soumis à une Charte et des normes ESG

Chaque fonds labellisé doit se conformer aux critères définis dans la Charte du Label Relance, qui implique notamment certaines règles d’investissement et l’élaboration d’un reporting semestriel. Dans cet esprit, les fonds labellisés doivent indiquer le nombre d’entreprises françaises financées et le nombre d’emplois associés, notamment pour les ETI et PME.
Enfin, l’obtention de ce label nécessite également de respecter les normes ESG (environnementales, sociales et de gouvernance).
La Direction du trésor veille à la bonne application de la Charte.

Télécharger la Charte du Label

 

 

 

 



À voir également