Epargne des français : la réponse de l’Afer à la députée Sandrine Rousseau

Actualités
09 juillet 2024

A la suite des déclarations de Madame Rousseau, le Président de l’Afer, Gérard Bekerman, réagit à la proposition de la députée NUPES de « reprendre la main sur notre dette quitte à contraindre les épargnants ».

L’Afer a une autre idée à suggérer à Mme Sandrine Rousseau. Plutôt que de songer à spolier l’épargne des Français, pourquoi Madame Rousseau n’a-t-elle pas songé, au point où elle en est, à aller piller 3 000 milliards d’épargne que les épargnants américains, gros détenteurs de notre dette, ont constitués ? Cela protègerait 22 millions de Français, modestes jeunes et personnes âgées et, surtout cela rapporterait plus !

La réaction du Président de l'Afer dans la matinale CNEWS du 09 juillet 2024

À voir également