Qu’est-ce que l’assurance vie ?

L’assurance vie peut se définir comme une solution d’épargne idéale pour financer ses projets, préparer son avenir ou encore transmettre son patrimoine.

Comment fonctionne un contrat d’assurance vie ?

Un contrat d’assurance vie permet au souscripteur d’épargner pour préparer un projet, anticiper sa retraite, faire fructifier son capital ou encore compléter ses revenus. Ainsi, l’assurance vie est un placement qui s’inscrit dans la durée. Vous avez pour projet d’ouvrir un contrat d’assurance vie et souhaitez décrypter son fonctionnement et les modalités de souscription ?
Découvrez nos conseils pratiques pour comprendre la différence entre fonds en euros et supports en unités de compte, savoir quels sont les critères à évaluer avant de choisir un contrat d’assurance vie ou encore comment anticiper sa succession pour pouvoir, en cas de décès, transmettre son patrimoine.

Comprendre la fiscalité de l’assurance vie

Si l’assurance vie est l’un des placements préférés des Français, c’est en partie grâce au cadre fiscal avantageux qu’elle propose.
Dans cet article, vous pourrez en savoir davantage sur la fiscalité de l’assurance vie, notamment en cas de rachat (partiel ou total) et aussi prendre connaissance des modalités pour bénéficier d’un abattement fiscal ou d’exonérations d’impôt, en particulier pour les détenteurs d’un contrat de plus de 8 ans.
En effet, les modalités d’imposition dépendent de la date de souscription et du montant des primes versées. A partir de 8 ans, la part des intérêts retirés ne sera imposable que si son montant dépasse 4 600 € pour une personne seule ou 9 200 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune, au cours d’une même année fiscale.
La fiscalité de l’assurance vie est aussi un atout en cas de décès car elle est hors succession. L’assurance vie permet de désigner librement* ses bénéficiaires, c’est-à-dire la ou les personne(s) qui percevront les capitaux au décès du souscripteur du contrat.

* il existe certaines restrictions dont l’incapacité de recevoir et les primes manifestement exagérées.

Comparer les contrats d’assurance vie

Il existe différents contrats d’assurance vie notamment le contrat monosupport et le contrat multisupport. Dans un contrat monosupport, l’épargne est investie uniquement sur un support, cela peut-être le fonds en euros, offrant ainsi une garantie en capital ou un support en unités de compte Quant au contrat multisupport, il permet d’investir son épargne sur des supports en unités de compte et sur tous les types d’actifs : actions, obligations, immobilier.
La valeur des supports en unités de compte n’est pas garantie car elle est soumise à des variations à la hausse comme à la baisse, liées notamment aux marchés financiers.

Quels sont les critères à prendre en compte pour trouver le meilleur contrat d’assurance vie et faire fructifier son capital ?

Sur cette page, retrouvez en détail comment trouver le contrat d’assurance vie le mieux adapté à vos objectifs de placement et à vos choix d’investissement, tout en tenant compte des éléments suivants :

– Les frais du contrat : frais sur versement, frais de gestion, frais d’arbitrage…

– Le taux de rendement des fonds en euros, pour savoir comment les performances évoluent au fil des années et comment sont calculés les intérêts

– La gamme des supports d’investissements, pour diversifier son épargne et espérer obtenir des rendements plus élevés, en fonction de son appétence au risque, de son horizon de placement et de son profil d’investisseur.

– Comment sécuriser son capital avec les fonds en euros ou diversifier son épargne avec un objectif de rendement plus élevé en s’orientant vers les supports en unités de compte.

Les supports en unités de compte présentent un risque de perte en capital.

Décrypter les modes de gestion

Vous découvrirez également les différents modes de gestion que peuvent proposer un assureur pour les contrats d’assurance vie :**
** A ce jour, le contrat d’assurance vie multisupport Afer ne propose pas de Gestion Sous Mandat ni de Gestion evolutive.

La gestion libre qui permet au souscripteur d’un contrat d’assurance vie de gérer de manière autonome son contrat, en sélectionnant lui-même les supports d’investissement et la répartition de son épargne.

La gestion évolutive, pour sécuriser son épargne au fil des années, en fonction de son appétence pour le risque et de son horizon d’investissement

Ou la gestion sous mandat, pour confier ses investissements à des experts de la gestion financière

Disposer de son épargne

Que ce soit sous la forme d’un rachat partiel ou d’une avance, cet article vous donne les clés pour savoir comment disposer de l’épargne de son contrat d’assurance vie. Vous découvrirez les différentes modalités de sortie au terme de votre contrat, que ce soit sous la forme de rente ou sortie en capital. L’épargne peut aussi être disponible dans le cadre de besoins ponctuels, sous la forme d’une avance, ou de rachats partiels.

Transmettre son patrimoine au bénéficiaire de son choix

L’assurance vie est un bon moyen pour transmettre à ses proches, hors succession. Vous êtes entièrement libre de désigner vos bénéficiaires et d’organiser la répartition des capitaux décès.
Quelles personnes peuvent être désignées dans la clause bénéficiaire ? Comment anticiper sa succession pour protéger ses proches ? Quelle fiscalité s’applique en cas de décès, pour les versements réalisés après les 70 ans du détenteur du contrat ?

Découvrez nos conseils

Achevé de rédiger en octobre 2020